subscribe: Posts | Comments

La culture de mort

1 comment

 

Article du Réveil Français , écrit par : Olivier Dejouy

 

IVG

Marisol Touraine a annoncé qu’à partir du 1er avril prochain, l’intégralité des actes autour de l’avortement (échographies, analyses, consultations, etc.) sera remboursé à 100 % à l’égal des 30 maladies reconnues par la Sécurité sociale comme étant des affections de longue durée telles que les maladies cardio-vasculaires, la paraplégie, la sclérose en plaques, le diabète etc.. L’avortement en lui-même était déjà remboursé à 100%. Voilà qui va arranger l’équilibre du budget de la sécurité sociale. Il est difficile de connaître le coût pour la collectivité d’un avortement chirurgical.. Mais on peut estimer, d’après les tarifs des centres de santé et des hôpitaux publics, un coût moyen de 500 euros, et compter à minima 300 euros de plus pour la prise en charge des actes qui précèdent l’avortement « proprement » dit. Ces chiffres, bien sûr sont indiqués à minima et vraisemblablement en dessous de la réalité.
Cela veut dire que le gouvernement ajoute une dépense de 60 millions d’Euros, aux 100 millions (pour 200 milles avortements annuels) dépensés chaque année. (Et là encore, volontairement, nous restons en dessous de la réalité, car certaines informations parlent de 250 milles avortements par an).
L’équivalent des habitants d’une ville comme Limoge ou Brest est ainsi éradiqué chaque année.
Il va de soit que la démographie de notre pays doit notamment à cette loi d’être en baisse depuis des décennies. On compte évidemment sur l’immigration de masse pour colmater les brèches que laissent béantes les petits tués de ces nouveaux champs de bataille silencieux que sont les hôpitaux.
Le Pape Jean Paul II parlait de culture de mort. C’est à un véritable suicide collectif et national en effet, organisé par le gouvernement et les lobbies bien veillant de la mort programmée, auquel on est confrontés.
Comment ne pas croire, sans sombrer dans le « complotisme » paranoïaque, que tout cela s’inscrit dans un plan global des élites financières mondialistes, qui prévoit une dépopulation planétaire accélérée, dont Bill Gate par exemple est l’un des promoteurs, lequel veut, avec ses petits copains de la grande finance, ramener la population de la terre à 500 millions d’individus (sic) ?
Dès lors, l’avortement est un moyen parmi d’autres de réguler la population mondiale, comme la pollution, les guerres, les épandages de mystérieuses « nano particules », les vaccins de masse, les déplacements de populations, mais aussi une vaste entreprise idéologique visant à isoler l’individu, réduit au statut de consommateur, en lui faisant croire qu’il est libre parce que seul.
Tout n’est peut être pas calculé, mais tout converge dans le même sens. De la même façon, on s’en prend à toutes les formes de communautés naturelles ou de destin, que ce soit la patrie, la province, l’entreprise à taille humaine, le village ou la famille.
Tout cela constitue une somme intolérable d’obstacles à la construction du village mondial et à la gestion du « stock » de population planétaire voulue par les penseurs et les scientifiques malthusiens travaillant sous les ordres de la finance internationale.
D’autres communautés artificielles fondées sur le mimétisme et la ressemblance voient en revanche le jour, car elles permettent une classification très simple et très pratique d’un point de vue comptable.
LGBT les a rassemblées sous une bannière « fédérale »et celles-ci se caractérisent par leurs « orientations sexuelles » ; Voilà un sens élargi à la notion de communauté, qu’on pourrait appliquer aux internautes, par exemple où aux adeptes du bronzage. On voit bien que finalement de communauté naturelle ou communauté de destin on en est venu à la communauté de pratiques et/ou de consommation qui maintiennent l’être humain finalement dans sa solitude, sauf quand il revendique collectivement le droit à plus de pratique et de consommation au nom de la liberté.
Individualisme, démographie défaillante, tout cela sent la fin de civilisation et nos élites en sont tellement convaincues qu’elles hâtent le remplacement de nos populations par une forte immigration. Quand on a un portefeuille à la place du cœur on trouve des solutions simples, un pion en vaut un autre quelque soit le ciel sous lequel il est né ou originaire. Un déraciné est toujours plus exploitable, en outre, qu’un homme ou une femme ayant des attaches, une famille et un héritage à transmettre.
Mais cela pourrait provoquer des phénomènes non prévus et échapper au contrôle de ceux qui nous dirigent et croient avoir pensé à tout, par exemple la montée en France du patriotisme qui se traduit dans les urnes, mais aussi par la nouvelle liberté de parole que s’octroient une partie de plus en plus importante de nos intellectuels.
Tout n’est pas encore complètement écrit semble t’il…

 
Bill-Gates

  1. Hauteclocque says:

    Le malthusianisme rampant fait d’autant plus d’émules qu’il se pare sournoisement des atours de la défense de la planète, alors qu’il ne vise qu’à maintenir une caste dominante au pouvoir mondial.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la lettre d'informations hebdomadaire

Découvrez les nouveaux articles chaque mardi

Merci de votre inscription