subscribe: Posts | Comments

Pourquoi nous devons soutenir notre armée ?

0 comments

 

Vu sur : Lettre de l’ASAF, écrit par : Rédaction
Des annonces qui restent à vérifier , venant de Bercy , laisseraient entendre une fois de plus que pour boucler le budget en préparation, l’armée serait la variable d’ajustement. La crédibilité du nouveau pouvoir se vérifiera aussi sur sa capacité à protéger l’outil de défense de la France.
Il n’est pas de politique étrangère pertinente, si elle ne s’appuie pas sur une capacité militaire visible et dissuasive.
Le Réveil français.

 

Il n’y a pas de nation libre sans armée forte, ni de soldats victorieux sans le soutien indéfectible d’une nation rassemblée. L’Histoire nous l’enseigne, l’actualité nous le rappelle et l’avenir l’exige.
A l’image de la France fragilisée sur le plan économique et financier, fissurée dans sa cohésion et sa confiance en soi, l’armée française est aujourd’hui dans une situation critique. En dépit de l’image performante qu’elle montre dans les interventions extérieures, son budget est dangereusement passé sous le seuil de suffisance depuis longtemps. Les ressources qui lui sont accordées en ce « temps de guerre » ne lui garantissent plus de disposer des capacités indispensables au succès des missions confiées aujourd’hui et de préparer les moyens nécessaires pour accomplir celles de demain.
Pourtant l’armée est un atout majeur pour la France, surtout dans cette période d’incertitudes et de menaces. La diminution et parfois la perte de certaines capacités remettent d’ores et déjà en question son autonomie stratégique. Inversement, si le puissant et indispensable effort financier, trop longtemps retardé, est engagé dès maintenant, l’armée constituera un extraordinaire levier de redressement pour notre pays tant sur le plan de sa cohésion que sur celui de son économie. Il retrouvera sa confiance, son influence et sa crédibilité.
L’armée renforce la cohésion et reflète l’identité de la Nation
De par la mission qui est la sienne et des contraintes qu’elle impose à ses membres, l’armée est considérée par les Français comme une institution exigeante qui suscite l’admiration et recueille la confiance de 90% d’entre eux. Le sens de l’intérêt supérieur du pays lui est unanimement reconnu ; les vertus de courage et d’audace, d’honneur et de fraternité qu’elle cultive inlassablement, suscitent un indéniable respect pour cette armée qu’ils connaissent mal bien qu’ils la côtoient au quotidien.
Il est vrai que pendant longtemps elle n’était engagée que dans des conflits éloignés dont les Français ne comprenaient pas nécessairement l’intérêt. Ce n’est plus le cas aujourd’hui et on peut dire que l’armée, qui demeure l’ultima ratio, apparaît plus que jamais comme l’axe central autour duquel la Nation se rassemble en cas de crise grave. Elle rassure et reflète aussi l’identité profonde de la Nation, d’autant qu’elle a su assimiler nombre de Français d’origine étrangère qu’elle compte dans ses rangs et qui servent, au risque de leur vie, les armes de leur nouvelle patrie. Elle a d’ailleurs élargi son action à travers diverses formes de services, – adapté, volontaire,… – qui permettent d’inculquer à des jeunes souvent à la dérive les bases de leur réussite future par une pédagogie active et exigeante.
L’armée garante de la Défense et facteur de crédibilité
Mais la mission essentielle demeure la défense de la France et la protection des Français.
C’est pour garantir le succès de cette mission permanente que l’Etat doit maintenir au niveau de l’excellence des forces militaires cohérentes et complémentaires, disponibles et entraînées, capables d’être engagées sur court préavis dans des zones géographiques très diverses, en Métropole comme à l’étranger. Protéger les Français, mais aussi les 2 millions d’expatriés, défendre la France, garantir son intégrité territoriale, aérienne et maritime, sa liberté d’action et ses intérêts stratégiques dans le monde, nécessitent de donner à nos armées une panoplie de moyens pour dissuader mais aussi s’engager avec succès contre tout type d’ennemi et avec le souci permanent de réduire leurs pertes. Ceci n’est possible que par un entraînement poussé et permanent et par la maîtrise d’équipements performants. Tout cela a un coût qu’il faut accepter.
Une armée capable d’être projetée et d’agir avec succès à plusieurs milliers de kilomètres constitue naturellement un élément de fierté nationale qui redonne confiance aux Français ; c’est aussi un facteur de crédibilité pour notre pays aux yeux du monde. Nos forces qui mènent les opérations dans la bande sahélo-saharienne en combinant des actions terrestres et aériennes de jour comme de nuit distantes les unes des autres de plusieurs centaines de kilomètres, suscitent le respect des autres nations. La valeur opérationnelle d’une armée et la cohérence des moyens accordés, qui lui confèrent une véritable autonomie stratégique, sont bien un élément clef de la crédibilité politique d’un pays. Il est donc urgent de remonter en puissance et de restaurer la robustesse de nos forces.
La Défense, un puissant moteur pour notre économie
Un pays qui sait construire un SNLE, c’est-à-dire une centrale nucléaire et un pas de tir de fusées dans un cigare métallique de 130 m de long navigant à plusieurs centaines de mètres sous l’eau pendant des dizaines de jours, donne une image d’excellence technologique.
Sur les 32 milliards du budget de la Défense, près de 8 sont consacrés à l’achat d’équipements aux industriels de l’armement, pour l’essentiel français, car la France dispose encore d’une base industrielle et technologique de Défense solide et complète comptant près de 1 800 entreprises qui développent et utilisent des technologies duales, ayant souvent des retombées civiles. Elles exportent des matériels de guerre qui ont assuré 35 000 emplois directs et 40 000 emplois indirects en 2016. Ces exportations qui progressent contribuent au rééquilibrage des échanges commerciaux de manière significative puis qu’elles ont atteint
6,1Mds € en 2014, 7,3 Mds € en 2015 et 8,3 Mds € en 2016.
Se mobiliser
Face à cette situation, la France doit jouer la carte de sa Défense autant par nécessité que par intérêt. Il lui faut réinvestir dans ce secteur aujourd’hui sinistré. Elle retrouvera ainsi sa confiance et sa fierté tout en renforçant sa puissance économique et son influence dans le monde.
Il est indispensable que les Français se rassemblent pour exiger de l’Etat qu’il considère à nouveau la Défense comme son premier devoir. L’ASAF accueillera tous les citoyens qui estiment que seule une vigilance active et déterminée de leur part conduira les responsables politiques à redresser la situation. Elle agira toujours pour réunir les Français autour de leur armée.
La REDACTION de l’ASAF
www.asafrance.fr

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la lettre d'informations hebdomadaire

Découvrez les nouveaux articles chaque mardi

Merci de votre inscription