subscribe: Posts | Comments

Législatives tchèques : à l’est du nouveau

0 comments

 

Article du Réveil Français , écrit par : Henri Temple, ex professeur de droit économique à l’Université de Montpellier, expert international, avocat Philosophe

 

Après l’Autriche la Tchéquie vient de prendre elle aussi, à la faveur des élections législatives de vendredi et samedi une orientation souverainiste et sociale. Relativement prospère la Tchéquie s’inquiète avant tout de préserver, face à Bruxelles, ses libertés et son identité.
Le mouvement ANO d’Andrej Babis a largement remporté les élections législatives avec 29,7 % des voix, après avoir fait campagne contre la corruption, contre l’accueil des immigrants imposé par Bruxelles, et contre la zone euro. Il obtient 78 sièges à la chambre basse qui en compte 200. Il sera ainsi obligé de former une coalition, mais l’ODS (droite eurosceptique) et KDU-CSL (chrétien-démocrate) ont annoncé qu’ils ne négocieraient pas avec M. Babis. Il sera donc obligé de chercher la vingtaine de parlementaires qui lui sont nécessaires chez le Parti Pirate (10,8 %), et/ou chez le SPD (nationaliste, 10,7 %), fermement opposé à l’intégration européenne et à l’immigration. Mais quatre autres partis franchissent également le seuil d’éligibilité de 5 %: le Parti communiste KSCM, 7,8%, les chrétiens-démocrates KDU-CSL 5,8 %, et deux petits partis centristes, TOP 09 et STAN
Les Tchèques ont par ailleurs rudement sanctionné le Parti social-démocrate CSSD du Premier ministre sortant Bohuslav Sobotka qui subit un recul brutal et n’arrive que 6e, avec 7,3 % des voix. La question de l’Union européenne et de l’OTAN a été très présente dans la campagne. Mais aussi la question sociale car la saine économie tchèque (chômage 4%) a ses oubliés : travailleurs pauvres et retraités.
Brexit, Catalogne, et maintenant un groupe de Visegrad, déjà dopé par l’arrivée au pouvoir d’une majorité social-souverainiste en Autriche, voisine et partenaire historique, qui constate une montée des exigences de souveraineté, de solidarité et d’identité. Comme si les peuples d’Europe se préparaient en vue de révisions drastiques de l’usine à gaz bruxelloise.
.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la lettre d'informations hebdomadaire

Découvrez les nouveaux articles chaque mardi

Merci de votre inscription