subscribe: Posts | Comments

Héroïsme et démesure

0 comments

 

Article du Réveil Français , écrit par : Olivier Dejouy

 

Comme tout le monde, j’ai visionné cette vidéo amateur montrant Mamadou Gassama escalader des balcons pour sauver d’une chute mortelle un enfant de quatre ans suspendu dans le vide. Et comme presque tout le monde j’ai exulté de joie, et de reconnaissance pour ce migrant malien en situation irrégulière dans notre pays. Après tout , quoique l’ on pense de la politique d’immigration menée invariablement et de façon irresponsable dans notre pays, il est des moments de grâce ou l’humanité se retrouve unie et ou l’on peut décréter la trêve de Dieu.
Evidemment, une telle appréciation me range, aux yeux de certains, traumatisés par la violence qu’ils subissent au quotidien à cause du multiculturalisme imposé, dans le camp des « ethno-masochistes ».
Je comprends les blessures toujours vives de cette population abandonnée qui exprime son angoisse parfois de façon désordonnée et grossière et justifiant l’accusation de « haine » par ses ennemis politiques.
Je le comprends , mais je ne l’approuve pas, il suffit que les médias (toujours suspects) montrent un jeune malien , immigré clandestin de surcroit , pour qu’un nombre non négligeable de ceux qui se qualifient de « français de souche » se répande en injures et imprécations racistes . C’est vulgaire, c’est bas et surtout ce n’est pas français.
Pour autant , il faut regarder de l’autre côté et contempler l’unanimité de la presse écrite parlée et télévisuelle, pour s’étonner d’un tel vacarme , lequel n’a semble t’il pas bénéficié à l’héroïsme ordinaire rapporté par la presse locale presque chaque jour : Une femme sauvée de la noyade, un enfant extrait d’un incendie…
Et que le président de tous les français se croit obliger de recevoir le héros à l’Elysée devant la presse , bien entendu, me paraît démesuré et surtout participer à la dénaturation du débat sur l’envahissement des clandestins. Du reste, les pros-immigration comme les antis, parlent pour une fois d’une même voix sur la récupération politique du président.
Mais on le sait, cet incident ressortira dans les confrontations publiques sur le sujet, ce qui constitue une pollution sentimentaliste mal venue dans une réflexion qui devrait être dépassionnée et orientée vers le bien commun.
Et déjà, bon nombre d’internautes émettent sur les réseaux sociaux des doutes sur la véracité de l’histoire .
C’était prévisible, plus on en fait et plus le doute s’installe.
Mamouda Gassama deviendra pompier c’est bien et on ne sait ce que deviendra le reste de la famille.
On ne sait pas non plus s’il répondra à l’appel du président du Mali Ibrahim Boubacar Keita, lui demandant de revenir au pays pour servir dans l’armée malienne.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la lettre d'informations hebdomadaire

Découvrez les nouveaux articles chaque mardi

Merci de votre inscription