subscribe: Posts | Comments

SYRIE – FIN D’UNE ARNAQUE ?

0 comments

Les Etats-Unis gèlent (enfin) le financement des «Casques blancs»

 

Vu sur : Mamafrika TV, écrit par : Rédaction Mamafrika TV
les fameux casques blancs, dont les médias occidentaux et singulièrement français , qui ne veulent voir que le mirage des bons rebelles prêts à aider leur prochain, alors que tous les gens assez bien informés savent que se sont des terroristes inféodés à l’Etat islamique ou Al kaïda , financés par les fonds américains , entreraient dans une période de remise en cause par ces mêmes américains atteints d’un éclair de lucidité, et le robinet tendrait à se refermer. On doit saluer cela comme une bonne nouvelle pour les syriens

 

WASHINGTON DC, Etats-Unis (07h04) – Ils prétendent avoir sauvé 70 000 vies. Ils prétendent être des humanitaires. Ils prétendent faire le bien or, les Casques blancs syriens ne sont que des imposteurs, des terroristes qui s’habillent d’oripeaux élogieux. Forts du soutien américain, ils ont menti tout au long de ce conflit syrien. L’attaque chimique présumée de Douma, dans la Ghouta orientale, est-elle le mensonge de trop ? Visiblement. On a appris hier, tard dans la nuit, que les Etats-Unis ont décidé de geler l’aide apportée à ce groupuscule terroriste.
Et pourtant, il y a moins de deux mois, le Département d’État avait accueilli des membres des Casques blancs à Foggy Bottom. À l’époque, le groupe dit « humanitaire » recevait des louanges pour avoir soi-disant sauvé des vies en Syrie« Nos réunions de mars ont été très positives et les hauts responsables nous ont même fait part de leurs engagements à long terme jusqu’en 2020. Il n’y a eu aucune suggestion sur l’arrêt du soutien », a déclaré Raed Saleh, le leader du groupe, à CBS News.
Maintenant, ils ne reçoivent aucun financement des États-Unis, car le Département d’État dit que le soutien est «en cours d’examen». Les États-Unis représentaient environ un tiers du financement global du groupe.
« C’est un développement très inquiétant », a déclaré un responsable des Casques blancs. « En fin de compte, cela aura un impact négatif sur la capacité des travailleurs humanitaires à sauver des vies. »
Les Casques blancs, formellement connus par les Etats-Unis et les Occidentaux sous le nom de « Défense civile syrienne », sont un groupe de 3 000 sauveteurs-terroristes bénévoles. En réalité, rien de tout ceci n’est vrai…

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la lettre d'informations hebdomadaire

Découvrez les nouveaux articles chaque mardi

Merci de votre inscription