subscribe: Posts | Comments

REFORMES DE MACRON OU MASSACRES EN SERIE

0 comments

BILLET DE MECHANTE HUMEUR de Jacques MYARD

 

Article du Réveil Français , écrit par : Jacques MYARD Maire de Maisons-Laffitte Membre Honoraire du Parlement Président du Cercle Nation et République

 

Les bien-pensants ne tarissent pas d’éloges sur ce jeune homme parfait élu le plus jeune President de la République qui les envoûte par son activisme en lançant de multiples réformes avec force communication.
On assiste à un véritable « Funkspiel » ou plus exactement à une saturation d’informations qui masque la réalité, un miroir aux alouettes !
Le propre de l’action politique est de ne pas se laisser duper, manipuler afin de dépasser les apparences, de les briser pour analyser le fond des choses.
Réforme constitutionnelle.
La diminution de nombre des députés – qui flatte l’anti parlementarisme des Français – , l’introduction de la proportionnelle qui rendra le pays ingouvernable – la Chancelière Merkel aurait dit à Macron de ne pas introduire de proportionnelle dans le système électoral- ,la volonté de faire taire l’opposition en interdisant de reprendre dans l’hémicycle des amendements écartés en commission; l’interdiction d’effectuer plus de trois mandats successifs, parmi bien d’autres propositions de chamboulement dans la Constitution et le mode électif des parlementaires, sont tout simplement un massacre institutionnel. Il revient pour à le pouvoir à la technocratie, le seul monde apprécié par le chef de l’Etat dont il est le produit parfait.
Réforme des bailleurs de logements sociaux : loi ELAN et autres
C’est là un summum d’hypocrisie. Tout commence en Septembre 2017 par l’annonce de la suppression des APL par le locataire de l’Elysée pour faire des économies; puis pour compenser la diminution des aides aux locataires des logements sociaux, la technocratie aux ordres invente la révision à la baisse des loyers sociaux, provoquant ainsi une baisse équivalente des recettes des bailleurs sociaux, ce qui les met en difficulté et restreint leur capacité d’investissement.
De plus, le Gouvernement décide dans la loi de finances de porter de 5,5 % à 10% le taux de TVA pour la construction de logement sociaux , y compris pour les opérations en cours dont les financements ont déjà été arrêtés notamment avec la Caisse des dépôts. Exemple, la SEM de la ville de Maisons-Laffitte doit trouver 605 356 € pour financer 2 opérations de logements sociaux , une bagatelle !
Enfin et surtout, la loi ELAN exige que les petits bailleurs sociaux se regroupent pour atteindre un minimum de 15 000 logements , au motif que cela doit permettre de réduire les frais de gestion.
C’est faux, archi faux : les frais de gestion de la SEM de Maisons-Laffitte sont d’environ 17 % par rapport au budget d’exploitation , alors qu’en moyenne les gros bailleurs sont à 25 %.
J’ai interpellé à ce propos le secrétaire d’Etat Julien Denormandie, pur technocrate de Bercy, lors d’une rencontre des EPL le 5 Avril 2018, lui précisant qu’il commettait la même faute qu’en matière de regroupement forcé des hôpitaux. Le Haut conseil pour l’avenir de l’Assurance maladie vient judicieusement d’amener de l’eau à mon moulin et recommande le maintien des petites unités hospitalières, effectuant ainsi un virage à 180 degrés !
Gribouille ne ferait pas mieux !
Suppression de la Taxe d’Habitation( TH ) .
Là on atteint un sommet d’amateurisme et d’escroquerie politique.
Tout commence par l’annonce démagogique  » Je veux supprimer la Taxe d’habitation, un impôt injuste ». Vu sous cet angle, qui pourrait ne pas applaudir et se réjouir ? Nombre de nos concitoyens se sont laissés duper par cette alléchante promesse !
La réalité est bien loin de cette fallacieuse promesse.
Tout d’abord la TH n’est pas aussi injuste que ce que disent certains, car elle est fonction des bases cadastrales qui traduisent la valeur des biens immobiliers, ce qui ne signifie pas qu’il n’y ait pas des injustices; en conséquence la TH est peu ou prou calculée en fonction de la richesse des assujettis et des lieux plus ou moins résidentiels.
Mais la TH fournit entre 30 et 35% des recettes de fonctionnement des collectivités. Ô SURPRISE il faut compenser la perte de recettes des collectivités et la note est salée, entre 23 et 26 milliards d’euros.
Comment faire quand on a promis à légère ? C’est un casse-tête non résolu à ce jour, dont les propriétaires de maisons secondaires vont faire les frais car ils ne seront pas exonérés de la TH et risquent d’être surtaxés :  » Il bien prendre l’argent là où elle est  » comme disait le camarade Marchais !
Alors ces chers technocrates de la macronie se sont mis à phosphorer et ont inventé le garrot budgétaire pour les collectivités , c’est un véritable coup de génie dans les turpitudes technocratiques : aucune collectivité ne pourra augmenter son budget de fonctionnement de plus de 1,2 % par an INFLATION comprise !
Il convient de rappeler qu’aucune commune ou ville ne peut voter son budget en déséquilibre sauf à passer sous le contrôle de la Cour régionale des comptes , ce qui n’est pas le cas pour…l’Etat.
Mais cette disposition en cours d’application est récessioniste, car les villes vont être obligées de réduire leurs dépenses en supprimant des services à la population, réduire leur auto-financement et diminuer en conséquence leurs investissements CQFD .
Rappelons que 72 % des investissements publics sont effectués par les collectivités territoriales !
La loi sur les fausses informations.
On se souvient du discours d’André Malraux en Octobre 1966 à la chambre des députés :
 » Messieurs, la liberté n’a pas toujours les mains propres, mais il faut cependant y regarder à deux fois avant de la jeter par la fenêtre. « 
Tout est dit dans ces paroles, cette loi sur les fausses informations est autant inutile qu’inapplicable sauf à vouloir ressusciter la PRAVDA soviétique .
L’Histoire peut aussi rattraper les démagogues et, à ce titre, E. Macron n’est pas en reste dans les fausses nouvelles…
En résumé, il est urgent que les Français et les médias ouvrent les yeux sur les prétendues réformes de l’Olympe élyséenne.
Aussi est-ce avec espoir que nous avons tous entendu que la cellule d’investigation de France Info, média que je croyais être tombé corps et âme dans la servilité en macronie, a enquêté sans flagornerie sur les cadeaux illégaux effectués par les entreprises au candidat Macron .
Tout n’est pas perdu !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S'inscrire à la lettre d'informations hebdomadaire

Découvrez les nouveaux articles chaque mardi

Merci de votre inscription